🔴12 types de scies que vous devez connaître

En général, les artisans et les professionnels de la fabrication utilisent des scies électriques pour pouvoir découper efficacement des matériaux résistants sans se fatiguer. Voici une liste de 12 types de scies que vous devez connaître si vous êtes un bricoleur aguerri

La tronçonneuse

Si vous possédez un seul type de scie électrique, il s’agit probablement d’une tronçonneuse. En effet, ces scies motorisées sont capables de faire tourner leurs lames à base de chaîne à des vitesses rapides et de travailler rapidement toutes sortes de bois frais et transformé.

Ainsi, une tronçonneuse peut être un atout majeur lorsqu’il s’agit de couper les grosses branches des arbres sur votre propriété ou de couper les branches tombées après un orage. Les professionnels comme les particuliers utilisent aujourd’hui des tronçonneuses, qui sont disponibles en version électrique ou à essence.

La scie sauteuse

Une scie sauteuse est l’un des types de scies à bois les plus courants utilisés aujourd’hui. En effet, ces scies portatives et leurs lames courtes et à dents fines sont faciles à utiliser et à manÅ“uvrer dans un morceau de bois, y compris le long de longues lignes droites et dans des courbes serrées.

En raison de leur utilisation très répandue, les scies sauteuses sont aujourd’hui construites dans un souci de confort pour l’utilisateur. Ainsi, la plupart utilisent une poignée ergonomique qui les rend faciles à utiliser pendant des heures. De nombreux modèles modernes sont également relativement silencieux, ce qui les rend parfaitement adaptés à une utilisation dans un espace de travail intérieur.

La scie à ruban

Ces unités sont capables d’effectuer un grand nombre de coupes identiques à celles d’une scie sauteuse. Cela étant dit, les scies à ruban sont stationnaires par nature et fournissent leur propre surface de travail à travers laquelle passe la lame de l’unité.

En parlant de leurs lames, le nom d’une scie à ruban échappe au type de lames qu’elles utilisent. Pour être précis, la lame d’une scie à ruban est un long morceau de métal flexible avec des dents qui vibrent rapidement lorsque l’appareil est en marche. Cela leur permet de faire des coupes très fines qui ne nécessitent pas autant de finition.

La scie circulaire

La scie circulaire est souvent ce à quoi la plupart des gens pensent quand on parle de « scie motorisée ». Ces unités consistent en une lame circulaire avec des dents en biais qui est mise en rotation rapide par un moteur attaché. Selon la position de leur moteur, ils sont de deux types : à vis sans fin et à enrouleur.

Ces outils sont de nature portative, ce qui permet à l’utilisateur d’emporter avec lui l’utilité d’une scie sur table sur des chantiers éloignés de l’atelier. De ce fait, elles ont de nombreuses utilisations différentes.

Ces dernières années, les scies circulaires ont connu plusieurs avancées qui leur ont permis de devenir plus pratiques. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne leurs lames, qui ont un impact majeur sur le type de matériaux qu’elles peuvent couper.

Par exemple, une lame de scie circulaire standard comporte généralement des dents crochues qui peuvent couper le bois avec facilité. Toutefois, on pourrait remplacer cette lame par une lame circulaire à pointe en diamant qui pourrait être utilisée pour couper efficacement et en toute sécurité la pierre ou le carrelage.

La scie à onglet

La scie à ongles peut ressembler à une scie circulaire montée ou à une scie à découper en surface. Mais en pratique, ces scies circulaires sont en fait des maîtres de la coupe en biais dans le bois et peuvent être utilisées à de nombreuses fins différentes.

Les scies à onglet sont donc l’outil de travail idéal pour les artisans qui souhaitent réaliser des joints en onglet entre deux pièces. Les artisans peuvent également trouver ce type de scie utile s’ils ont régulièrement besoin de couper des moulures couronnées.

En plus de leur matériel en angle, les scies à onglet facilitent le processus de création d’une coupe en angle grâce à l’utilisation de boîtes de guidage intégrées. Celles-ci permettent d’abaisser le bras de la scie à onglets exactement au même endroit à plusieurs reprises, garantissant ainsi que chaque coupe de 45 degrés est aussi précise que la précédente.

La Scie sur table

Bien que de nombreuses scies montées sur une table puissent être appelées « scies sur table », seule la scie sur table d’origine, avec un moteur à grande vitesse et une lame montée à l’intérieur de la table elle-même est capable d’effectuer des coupes droites fiables dans n’importe quel calibre de bois.

De plus, il ne pourrait être plus facile de réaliser des coupes profondes ou peu profondes avec ces scies. En effet, l’utilisateur peut facilement régler la profondeur des lames d’une scie sur table avant de faire glisser la pièce sur sa surface supérieure plane. Vous pouvez également utiliser ce type de scie pour équarrir des planches.

La plupart des scies sur table sont conçues pour un usage exclusif avec le bois, du moins par défaut. Toutefois, de nombreux modèles modernes peuvent être équipés de lames pour la coupe de métaux et la maçonnerie, ce qui permet à l’artisan de disposer d’une plus grande souplesse d’utilisation. Cependant, toute lame supplémentaire utilisée sur une scie sur table doit correspondre à sa vitesse de rotation, sous peine d’endommager l’appareil.

La scie alternative

Comme son nom l’indique, une scie alternative est mieux connue par le mouvement alternatif de sa lame tournée vers l’extérieur. Vous pouvez également reconnaître ce type de scie grâce à sa forme allongée, qui se caractérise généralement par une poignée arrière de type pistolet et un point d’appui monté à l’avant.

Tous ces éléments, combinés à un choix de lame approprié, permettent à une scie alternative de tailler le bois, le plastique et les tubes avec beaucoup de contrôle. Les scies alternatives sont indispensables pour les travaux de démolition. Cela est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de leur capacité à couper de fines pièces de métal, y compris des clous.

La scie oscillante

La forme de la scie oscillante dérive de celle de la scie alternative. Cependant, en ce qui concerne sa fonction, ce type de scie troque sa lame alternative montée en bout contre une lame oscillante montée en bas.

Lorsqu’elle est en action, une scie oscillante peut vous faire penser à une meuleuse. C’est très logique, étant donné que ces scies peuvent faire un travail rapide de calfeutrage, de coulis et d’autres matériaux de maçonnerie. Souvent, une scie oscillante sera gardée à portée de main pour s’occuper de la démolition de la maçonnerie, ce qu’une scie alternative standard ne peut pas faire. Dans une certaine mesure, il vaut donc la peine de garder les deux à portée de main si vous prévoyez d’entreprendre un grand projet de démolition.

La scie oscillante est également connue sous le nom de multi-outil. En effet, elle peut être équipée de différents accessoires qui peuvent faire bien plus que simplement couper.

La scie à carreaux

Les scies à carreaux tirent bon nombre de leurs indications fonctionnelles de la scie à onglets=, avec laquelle elle partage la capacité de couper à un angle fiable. Toutefois, comme leur nom l’indique, ces scies sont spécialement conçues pour couper des carreaux, des céramiques et d’autres matériaux de maçonnerie denses mais fragiles.

Pour ce faire, ces scies sont presque toujours équipées d’une lame circulaire à pointe de diamant qui peut résister à une grande friction.

Cela étant dit, ces unités doivent souvent être refroidies en continu pour éviter que cette friction ne déforme les dents de la lame. Ainsi, certains modèles permettent à une source fixe d’appliquer continuellement de l’eau dans l’espace de coupe pendant que la lame de la scie à carreaux est en mouvement. Par conséquent, une scie à carreaux peut également être appelée « scie humide » par les artisans.

La scie à béton

Comme vous pouvez l’imaginer, ce type de scie à moteur n’a pas besoin d’une grande présentation. Une scie à béton est essentiellement une scie circulaire conçue pour couper du béton et d’autres matériaux de densité comparable. Pour ce faire, ces outils utilisent des lames résistantes à la chaleur, souvent avec des dents en diamant. Leur nature portative signifie également qu’elles peuvent être utilisées pour réparer l’asphalte si nécessaire.

La scie à découper

Les scies à découper ressemblent un peu aux scies à onglet, notamment en ce qui concerne leur lame de scie circulaire actionnée par le bras. Cependant, les scies à découper diffèrent de leurs cousines car elles utilisent une lame de scie circulaire abrasive spécialisée qui leur permet de couper certains des matériaux les plus durs. Pour cela, les briques, les tuyaux en fer et les tôles n’ont rien à envier à ce type de scie.

En général, les artisans bricoleurs n’ont pas beaucoup d’utilité pour ce type de scie. 

En savoir plus

En complément de cet article sur la scie à onglet Dewalt, n’hésitez pas à lire notre guide comparatif sur les scies à onglet, ainsi que notre blog sur le bricolage en cliquant ici !

Laisser un commentaire